Videos

La règle d'Or de Daniela d’Aloïa
Daniela d’Aloïa (Métiers de l'export)

Daniela d’Aloïa est la directrice générale de Dyna Shock System qui développe, sur ses bancs d’essais, des amortisseurs de sécurité destinés à protéger des hommes et des structures en cas de chocs. Cette société étudie, conçoit, fabrique et répare des amortisseurs de choc et des ressorts à compression hydrostatique d’élastomère pour des secteurs d’activités comme : l’Industrie, le Ferroviaire, la Sidérurgie, les Laminoirs, la Défense, le Sismique, le Fluvial, la Manutention, … Son produit est 100% français, et elle exporte 70% de son CA ; principalement en Europe.

La règle d'Or de Sandra Lapay
Sandra Lapay (Métiers de l'export)

Sandra Lapay est la fondatrice de l'agence de Développeur d’Affaires à l’International ExporTech qui couvre l’ensemble des services export dont les entreprises ont besoin pour leur développement commercial. Force commerciale externalisée des TPE et PME françaises, ses services reposent essentiellement sur la recherche ciblée de partenaires en B2B (distributeurs, agents) et la mise en place de réseaux commerciaux. Couvrant tous les pays européens ainsi que l’Amérique Latine, son expertise est à la fois commerciale et technique dans les secteurs d’activité tels que l’électronique, la plasturgie et la métallurgie.

La règle d'Or de Michel Jonquères
Michel Jonquères (Métiers de l'export)

Avec trop peu d’exportateurs, le déficit commercial de la France est abyssal (- 63 milliards d'euros en 2017). Pour Michel Jonquères, Président de la Commission Internationale du MEDEF Ile-de-France et créateur du projet « 100 000 nouveaux exportateurs pour 1 million d'emplois nouveaux » tout produit, innovant ou banal, est exportable s'il est de qualité. D'ailleurs, maints produits au succès international le prouvent. En mettant en exergue ses atouts sous l'angle de sa règle d'Or, tout exportateur est à même de réussir à l'étranger.

La règle d'Or de Jérôme Bocuse
Jérôme Bocuse (Maîtres Cuisiniers)

Fils de Paul Bocuse, il est, comme son père, un ambassadeur de la gastronomie française à l'étranger et notamment aux États-Unis. A Walt Disney World, en Floride, le Pavillon d'Epcot Center.
Il est le président du Salon international de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation (SIRHA) créé il y a 30 ans par son père. Ce salon est l'occasion d'accueillir les cuisiniers du monde entier et de décerner les Bocuse d'Or pour récompenser les plus talentueux d'entre eux. En janvier 2017, le Bocuse d'Or a été remporté par les Etats-Unis

La règle d'Or de Georges Blanc
Georges Blanc (Maîtres Cuisiniers)

Issu d'une dynastie de trois générations de mères cuisinières bressanes, Georges Blanc a transformé l'auberge de ses ancêtres en une luxueuse hostellerie située au centre de Vonnas où il a créé son « village gourmand » à colombage bressane avec hôtels, restaurant, auberge, boutiques, spa, héliport et parcs.
Meilleur Ouvrier de France et Maître Cuisinier, il propose une cuisine qui allie Tradition revisitée et Création raisonnée autour de produits de grande qualité au fil des saisons.

La règle d'Or d'Éric Briffard
Éric Briffard (Maîtres Cuisiniers)

C'est toujours avec émotion qu'Eric Briffard, Meilleur Ouvrier de France et Maître Cuisinier, évoque sa Bourgogne natale où, dans son cadre familial, il prit goût à la cuisine.

Engagé dans le compagnonnage et formé par de grands chefs au Japon et en France, il a notamment dirigé à Paris les cuisines de l'Hôtel Plaza Athénée et de l'Hôtel Four Seasons Georges V.

Pour lui, la transmission a toujours été au coeur de son métier et il est aujourd'hui le Chef Exécutif et Directeur des Arts Culinaires de l’école Le Cordon Bleu

La règle d'Or de Régis Marcon
Régis Marcon (Maîtres Cuisiniers)

En Haute-Loire, au coeur de Saint-Bonnet-Le-Froid, Régis Marcon, Bocuse d'Or 1995 et chef trois étoiles au Michelin depuis 2005, a rendu célèbre son village situé à l'écart des grands axes de circulation.
Profondément amoureux de son terroir avec une grande volonté de transmette, Régis Marcon cuisine en duo avec son fils Jacques.
Leur cuisine, très inspirée par le lieu, se veut régionale. Elle privilégie les mets et les produits locaux dont, au premier chef, les champignons !

La règle d'Or de Christian Têtedoie
Christian Têtedoie (Maîtres Cuisiniers)

A l'âge de 10 ans, avec le livre « La cuisine du marché de Paul Bocuse », reçu de son oncle, Christian Têtedoie comprend qu'il sera cuisinier.
Meilleur Ouvrier de France et Maître Cuisinier, il tient son Restaurant Christian Têtedoie (1 étoile Michelin) situé à Lyon sur les hauteurs de la colline de Fourvière avec une vue imprenable sur les Alpes.
Depuis 2011, il est le Président international de l'Association des  Maîtres Cuisiniers de France.

La règle d'Or de Valérie Le Guern-Gilbert
Valérie Le Guern-Gilbert (Art de la table)

Née en 1830, à Villedieu-les-Poêles dans le sud-Manche, l'entreprise Mauviel fabrique des ustensiles de cuisine haut de gamme. A sa tête, Valérie Le Guern-Gilbert qui représente la septième génération aux commandes de cette entreprise familiale.

Dans ses ateliers, dinandiers, chaudronniers, étameurs, marteleurs et repousseurs manuels produisent des pièces en cuivre, en aluminium et en inox ; des pièces parfois uniques.

La règle d'Or de Fabrice Sommier
Fabrice Sommier (Métiers de Bouche)

Travailleur sans relâche, Fabrice Sommier considère qu'il n'aurait  jamais été Meilleur Ouvrier de France en sommellerie sans le soutien de Georges Blanc dont il est le chef sommelier.

Si, pour lui, la sommellerie rime avec l’excellence, il a d'autres cordes à son arc ayant remporté, tour à tour, le Master of Porto et le prix du meilleur accord entre un cigare et une boisson alcoolisée dans le cadre du Festival « Habano sommelier » de La Havane à Cuba.